Haluatko tehdä kantelun EU:n toimielimestä tai elimestä?

P. Nikiforos Diamandouros

P. Nikiforos Diamandouros est né le 25 juin 1942 à Athènes, en Grèce. De 2003 à octobre 2013, il a été le Médiateur de l'Union européenne (Médiateur européen). Entre 1998 et 2003, il a été le premier à occuper la fonction de Médiateur national de Grèce. Il est professeur émérite de politiques comparées à la Faculté des sciences politiques et d'administration publique de l'université d'Athènes. De 1995 à 1998, il a dirigé et présidé le Centre national grec de recherche sociale (EKKE). Depuis 2012, il est professeur invité au Collège d'Europe (Bruges). En mai 2014, il a été élu à l'Académie grecque (Académie nationale des arts et des sciences).

Il a obtenu un diplôme de Bachelor of Arts de l'université de l'Indiana en 1963 et a poursuivi ses études à l'université de Columbia où il a décroché son M.A. en 1965, sa maîtrise (M.Phil.) en 1969 et son doctorat (Ph.D.) en 1972. Avant de rejoindre la faculté de l'université d'Athènes en 1988, il a assumé des fonctions d'enseignement et de recherche à l'université d'État de New York et de Columbia, respectivement (1973-1978). De 1980 à 1983, il a été directeur du développement au Collège d'Athènes, à Athènes (Grèce). De 1983 à 1988, il a dirigé le programme pour l'Europe occidentale, le Proche-Orient et le Moyen-Orient au Conseil de recherche en sciences sociales (Social Science Research Council) de New York. De 1988 à 1991, il a dirigé l'Institut grec d'études internationales et stratégiques, à Athènes, un groupe de réflexion financé par les Fondations Ford et MacArthur. En 1997, il a été professeur invité de sciences politiques à l'Institut Juan March d'études avancées en sciences sociales (Madrid). En 2011, l'American College de Grèce lui a décerné le titre de docteur honoris causa.

Il a présidé l'Association grecque de sciences politiques (1992-1998) et l'Association pour les études grecques modernes (États-Unis) (1985-1988). En 1999 et 2000, il a été nommé membre de la Commission nationale des droits de l'homme de Grèce et du Conseil national pour la réforme de l'administration, respectivement. Entre 1988 et 1996, il a coprésidé le sous-comité sur l'Europe du Sud du Conseil de recherche en sciences sociales (New York), dont les activités étaient financées par la Fondation Volkswagen. Il a également été corédacteur en chef de la Série sur la Nouvelle Europe du Sud publiée par Oxford University Press, the Johns Hopkins University Press et Palgrave. Il a bénéficié de bourses de recherche de Fulbright et du National (US) Endowment for the Humanities.

Il a rédigé de nombreux articles sur la politique et l'histoire de l'Europe du Sud, de l'Est et du Sud-Est, y compris la Grèce, et plus particulièrement sur la démocratisation, la formation des États nations, le rapport entre la culture et la politique ainsi que sur l'institution du médiateur et les principes de bonne pratique administrative. Publications: The Politics of Democratic Consolidation: Southern Europe in Comparative Perspective, 1995; Parties, Politics and Democracy in the New Southern Europe, 2001; The European Ombudsman: Origins, Establishment, Evolution, 2005; Democracy and the State in the New Southern Europe, 2006; Spatial Conceptions of the Nation; Modernizing Geographies in Greece and Turkey, 2010. Monographies: Les origines de la formation de la Grèce moderne, 1821-1828, 2002 (en grec) et Dualisme culturel et changement politique dans la Grèce post-autoritaire, 2000 (en grec).

Décorations: Grand Commandeur de l'Ordre du Phénix, Grèce, 2004; Croix d'or du Mérite, Pologne, 2010; Chevalier de la Légion d'Honneur, France, 2014.

Langues: Grec, anglais, français, italien, allemand, espagnol, portugais. Ses passe-temps sont la lecture, l'écriture, la musique classique et le cinéma.