Eurobaromètre spécial : le droit de circuler et de s'établir librement dans l'UE ainsi que le droit à une bonne administration sont les droits les plus importants pour les citoyens

Langues disponibles : de.en.fr

Communiqué de presse n° 14/2011

7 juillet 2011

Eurobarometer surveys
Auteur: European Commission
Droits d'auteur: European Union

48% des citoyens européens estiment que le droit le plus important à leurs yeux est celui de circuler et de séjourner librement dans l'Union européenne. Le deuxième droit dans cette hiérarchie est le droit à une bonne administration de la part des institutions de l'UE (33 %), suivie par le droit de porter plainte auprès du Médiateur européen (32 %). Ces résultats, entre autres, ressortent d'un Eurobaromètre spécial sur les droits des citoyens et la performance de l'administration européenne, mené par TNS Opinion & Social à la demande du Parlement européen et du Médiateur.

Le Médiateur européen, P. Nikiforos Diamandouros, a déclaré : « Le droit de circuler et de séjourner librement dans l'UE est sans aucun doute l'une des principales réussites de l'intégration européenne. Le Réseau européen des Médiateurs a un rôle clé à jouer pour assurer que les citoyens puissent exercer ce droit en pratique. Il est encourageant pour moi de voir que les citoyens considèrent que le droit à une bonne administration et le droit de porter plainte auprès du Médiateur européen sont très importants. Ces réponses soulignent l'importance du rôle du Médiateur en tant que lien crucial entre les citoyens européens et l'administration de l'UE. ».

85 % manquent d'informations sur la Charte des droits fondamentaux

72% des répondants ont déclaré qu'ils ne se sentent pas bien informés au sujet de la Charte des droits fondamentaux. De plus, 13% n'ont même jamais entendu parler de la charte.

42 % ne sont pas satisfaits de la transparence de l'administration de l'UE

Selon ce sondage, 42 % des citoyens européens ne sont pas satisfaits du niveau de transparence de l'administration de l'UE, alors que seulement 9 % en sont satisfaits. Leur satisfaction à l'égard de l'efficacité (35 % ne sont pas satisfaits) et de l'esprit de service des institutions de l'UE (33 % ne sont pas satisfaits) est également faible. Cependant, l'enquête montre que plus les personnes sont informées sur l'UE, plus leur jugement est positif quant à la performance de l'administration de l'UE.

52 % des répondants estiment qu'il est du ressort du Médiateur  d'informer les citoyens de leurs droits et de l'usage de ces droits

Sur la question du rôle du Médiateur européen, une majorité des répondants (52 %) pensent qu'il est de son ressort d'informer les citoyens de leurs droits et de la façon d'en faire usage, tandis que 34 % attachent de l'importance à la coopération du Médiateur avec les médiateurs aux niveaux national et régional dans les États membres de l'UE, par le biais du Réseau européen des Médiateurs.

Le Médiateur va utiliser les résultats de l'enquête pour améliorer la qualité de ses propres services, ainsi que pour encourager l'administration de l'UE à améliorer ses performances, en approfondissant son engagement envers les principes d'une culture de service aux citoyens. Il compte également encourager les membres du Réseau européen des Médiateurs à diffuser l'information au sujet des droits des citoyens et de la Charte des droits fondamentaux dans les États membres.

Pour réaliser cet Eurobaromètre spécial, TNS a interrogé individuellement 27 000 citoyens dans les 27 États membres de l'UE, entre février et mars 2011.

La synthèse du Médiateur concernant l'Eurobaromètre spécial, la version intégrale de l'Eurobaromètre spécial, ainsi que des fiches pour chaque État membre, sont disponibles via le lien suivant:
http://www.ombudsman.europa.eu/fr/press/statistics.faces

QB1. Dans quelle mesure estimez-vous que vous êtes informé(e) sur la Charte des droits fondamentaux de l’UE ? Diriez-vous que vous êtes … ? QB2. D’après ce que vous savez, comment évalueriez-vous le fonctionnement de l’administration de l’UE dans chacun des domaines suivants sur une échelle de 1 à 10. QB3. Selon vous, parmi les suivantes, lesquelles des missions du Médiateur européen sont les plus importantes ? QB5. Parmi les droits des citoyens européens suivants, lesquels vous paraissent les plus importants pour vous personnellement ?

 

Le Médiateur européen enquête sur des cas de mauvaise administration dans l'action des institutions et organes de l'Union européenne. Tout citoyen de l'Union, résident, entreprise ou association ayant son siège statutaire dans un État Membre de l'Union peut introduire une plainte auprès du Médiateur. Le Médiateur offre des moyens rapides, flexibles et gratuits pour résoudre des problèmes avec l'administration de l'UE. Pour plus d'informations, veuillez consulter : www.ombudsman.europa.eu

Contact presse : Gundi Gadesmann, chef adjoint de l’unité communication, tél. : +32 2 284 26 09, Twitter : @EUombudsman